Vos lectures

    • Vos lectures

      Bonsoir,

      Je lance un sujet abordant les livres, les vrais de vrai. En effet, je constate avec effrois qu'il n'y a rien là dessus sur ce forum.

      L'objectif du topic est de commenter, présenter les livres que vous avez lu pour les faire découvrir et éventuellement conseiller les autres. De nombreux livres sortent chaque semaine, entre les différents thèmes il y en a vraiment pour chacun, petit et grand, et de l'amour à la guerre.

      De mon coté je suis dans une dynamique se portant sur les livres de société, de politique, de mémoires afin d'approfondir mes connaissances et avoir un contenu de fond ne se limitant pas à ce que les médias veulent bien raconter.

      Je vais vous faire profiter de mes derniers livres du moment:
      Afficher le spoiler

      Instants Décisifs - George W.Bush
      Novembre 2010
      23 euros


      Le 43è Président des États-Unis d'Amérique (2001 - 2009) raconte sa vie et essentiellement son double mandat à la Maison Blanche. Dès le départ nous sommes lancés dans son combat contre l'alcool. On y apprend que c'est à l'age de 40 ans qu'il y a renoncé après son anniversaire et une soirée trop arrosée encore une fois d'où il perd souvenir de cette dernière.
      Le Président Bush fait une rétrospective assez brève sur sa jeunesse et ses études, ses premières responsabilités en tant que chef d'entreprise et propriétaire de club de baseball.
      Vient ensuite sa campagne et son projet pour devenir gouverneur de l'État du Texas, puis sa course à la présidentielle en 2000 et tout cela en 10 ans.
      Il insiste sur son changement et sa réussite en une décennie. A 40 ans il buvait, 10 ans après il avait gagné l'élection présidentielle et fait honneur à son père qui occupait le bureau ovale huit ans auparavant.

      George Bush évoque ses objectifs et ses réformes pour son mandat de Président. Il comptait mettre le paquet sur l'école et la santé, mais rapidement le fameux 11 septembre 2001 a changé à jamais sa politique.
      N'ayant pas renoncer à ses réformes (qu'il mettra en place pour certaines avec succès), il va devoir lutter contre le terrorisme pendant le reste de son mandat.

      Gravement touché par ces attentats qui ont touché le World Trade Center et le Pentagone il se lance dans une promesse qui est de lutter coute que coute contre le terrorisme pour que la paix et la démocratie l'emporte.
      Un grand passage est destiné à la guerre en Afghanistan et en Irak. Le Président y fait ses confessions et ses choix par rapport aux informations de ses services de renseignements. Toutes les informations qu'il avait eu lui indiquait que les terroristes se cachaient et été protégés par Saddam Hussein et qu'il possédait des armes terroristes.
      On y apprend qu'il a autorisé les interrogatoires musclés (simulation de la noyade) sur les prisonniers terroristes et que grâce à cela ils ont pu obtenir des renseignements importants pour tuer et attraper de nombreux terroristes suivants. Débat récurent sur la torture des prisonniers.

      Il évoque sa détermination a aidé les populations pauvres, notamment en Afrique et les millions et programmes qui a lancé pour faire reculer le Sida, les écoles et hôpitaux qui ont été construits.

      Bien entendu il raconte sa candidature pour son second mandat contre le sénateur John Kerry et ses doutes sur le résultat de l'élection qu'il remporte en fin de compte largement.

      Le second mandat sera principalement consacré à la poursuite de la guerre pour la liberté et sa décision controversée d'envoyer 30.000 militaires de plus en 2006 en Irak. Résultat payant avec le recul de manière significative des violences et attentats.
      On ne coupe pas à l'ouragan Katrina; la crise financière dont il a sauvé plusieurs multinationales à coup de milliards.


      Pour conclure c'est une livre passionnant raconte le récit d'un homme simple et droit qui aura fait tout ce qu'il croyait nécessaire pour faire évoluer son pays et aider les autres.
      Sa campagne pour la liberté à la fois controversée et couteuse démontre le désir d'un authentique patriote pour sauvegarder sa patrie.

      Un livre que je recommande chaudement.


      Afficher le spoiler

      L'esprit de cour - Dominique de Villepin
      Novembre 2010
      17 euros


      L'ancien Premier Ministre français retrace l'esprit de cour au travers les siècles, de Louis XIV à Nicolas Sarkozy en passant par Napoléon et le général de Gaulle.
      Un livre ou l'on reconnait bien la plume de Villepin, explicatif mais à la fois concis toutes les époques, régimes y passent et sans langue de bois.
      Un livre mêlant contenu historique et témoignage de celui qui fut Secrétaire Général de l'Elysée, ministre et Premier Ministre.

      On y apprend essentiellement qu'à travers les ages l'esprit de cour est resté, tout en évoluant. De nos jours on y apprend que ce phénomène est toujours bien présent dans les commissions, dans les cabinets des ministères ou chaque adjoint et subalterne fait tout pour avoir les faveurs de son chef afin d'évoluer sur l'échiquier ou avoir un avantage en plus.

      Un livre vraiment complet et très instructif sur cette mentalité très présent dans notre société, tout en étant dissimulé.

      Je le recommande à ceux qui aiment réfléchir. :)


      Afficher le spoiler
      Le livre que je suis en train d'achever:

      Mémoires - Tony Blair
      Septembre 2010
      28 euros


      Le Premier Ministre Tony Blair (1997 - 2007) fait un témoignage vraiment complet de sa vie et de ses choix politique. Nous sommes mis en situation avec les rappels historiques de l'après guerre jusqu'au début des années 90. Le Labour (parti de Blair) n'a pas gagné la moindre élection depuis 18 ans. Les sympathisants partent, le parti commence à sombrer.
      Tony Blair ancien avocat et partisan du Labour gravira les échelons en se battant et défendant ses idées. Il deviendra le chef du parti dès 1994 dans l'optique de remporter la prochaine élection pour déterminer le Premier Ministre.

      Tony Blair remportera un franc succès car il aura des idées nouvelles et un charisme assez important apportant une fraicheur incontestable, allant jusqu'à faire de réels torts au gouvernement déja en place. Il ira jusqu'à changer le nom de son partie pour "New Labour".
      C'est à 1997 qu'il se présente devant la reine Elisabeth investi par ses concitoyens comme nouveau Premier Ministre britannique.

      Bien que prudent dès sa prise de fonction il initiera de grandes réformes principalement au niveau de la fonction publique afin de faire évoluer les services. Les hôpitaux, la police et la justice seront ses terrains de chasse.

      Il nous fait part de ses relations et pensées sur ses alliés et amitiés politique, notamment avec Bill Clinton (42è Président des Etats-Unis) et George Bush (43è Président) qui le soutiendront et vis versa durant toutes ces années.
      Les conflits armés sont également au rendez-vous dans ce livre avec l'interversion du Royaume-Uni au Kosovo, en Sierra Leone et bien entendu en Afghanistan et en Irak aux cotés des américains.

      Il aborde ses difficultés et doutes sur Gordon Brown qui était en quelque sorte le numéro 2 du parti.

      Lui aussi évoque son combat pour la liberté qu'il mènera avec George W.Bush et son soutien infaillible.

      Le récit est très intéressant car il démontre toute la difficulté de la politique en Angleterre, Le Premier Ministre qui fait à la fois office d'une certaine manière de Président, mais de Ministre aussi (car n'oublions pas que le chef de l'État c'est la famille royale).
      On constate qu'à plusieurs reprises il aurait pu etre contraint de devoir donner sa démission pour de simples choix, et si le parlement n'avait pas suffisamment de "députés" du Labour.

      Je n'ai pas terminé, donc je ne pourrai parler vraiment de la fin, mais il y explique son choix de démissionner en 2007 de ses fonctions après dix ans de bons et loyaux services pour sa majesté.
      Bien qu'étant satisfait de son bilan et de ses choix il regrette amèrement sa plus grosse erreur en 2007 quand il a nommé comme successeur Gordon Brown qui est décrit dans le livre comme opportuniste, indécis et pas suffisamment charismatique.
      Pour rappel Brown a donné sa démission en 2010 et a organisé des élections législatives anticipées à la suite d'un scandale outre manche.

      Un contenu intéressant, toutefois je déplore parfois des raisonnements qui se répètes et des explications superflues.

      Le livre est intéressant si l'on veut se faire une approche claire et détaillée de la politique et de l'administration en Grande-Bretagne.


      Très prochainement je vais me lancer dans:
      Afficher le spoiler

      Obama Président, saison 1 de Laurence Haim.
      Cette journaliste française du groupe Canal+ est la seule journaliste de notre pays a être accréditée à la Maison Blanche. Elle raconte l'année 2009 et 2010 du premier Président américain noir.
      Je ferai un détail de celui-ci une fois que je l'aurais lu.


      Venez donner votre avis si vous les avez lu, ou proposer d'autres "fiches de lecture".

      NB: La politique est au centre des livres, toutefois nous ne sommes pas là pour juger le choix des actions, mais juger le livre en adéquation avec le règlement forum.

      Bonne soirée.

      Le message a été modifié 1 fois, dernière modification faite par Timothy Duncan ().

    • Bonsoir,

      Pour ma part, je n'ai lu aucun des livres présentés ci-dessus qui ne sont pas dans le style de livres que je lis habituellement.

      Ce que je lis relève souvent du fantastique/mystérieux entre autre Harry Potter où j'ai pris plaisir à dévorer les 7 tomes.

      Après, j'ai lu plusieurs livres de Stephen King, auteur que j'adore.

      Mon préféré reste certainement le fléau qui raconte l'histoire d'une contagion sur l'ensemble de la planète et le mode de vie des quelques survivants.

      Ensuite Jessie, dans un autre style qui raconte l'histoire d'un couple partant dans une maison de campagne et la femme attachée à des menottes à son lit va faire un mauvais geste qui va faire succomber son mari. Elle se retrouve donc seule dans cette grande maison et dans l'incapacité de bouger de son lit... Pour sortir de cette situation cela sera tout un combat !

      Insomnie : Le titre indique déjà une grande partie, de ce que je me rappelle car cela fait un petit moment que je l'ai lu, c'est une personne âgée qui va avoir des crises d'insomnie et va s'apercevoir de certaines choses assez démesurée, comme si un autre monde s'ouvrait à lui.

      Il y a en d'autres bien évidemment ;)

      Cordialement,
      L'ange des ténèbres.
      - Nothing is impossible then keep the hope -

    • Ange des ténèbres a écrit:

      entre autre Harry Potter où j'ai pris plaisir à dévorer les 7 tomes.

      Je les ai lu plusieurs fois personnellement
      C'est le seul livre que le lis du genre.

      En ce moment, je lis :

      Afficher le spoiler

      L’Inutile Beauté est une des onze nouvelles du recueil homonyme de Guy de Maupassant, paru en 1890 chez l’éditeur Victor Havard. Avant de paraître pour la première fois sous forme de recueil chez cet éditeur parisien, avec qui Maupassant travaille régulièrement à l'époque, ces nouvelles ont déjà été publiées séparément entre 1886 et 1890 dans divers journaux (Gil Blas, Le Gaulois, L'Écho de Paris, Le Figaro1)
      (Wikipedia)

      Afficher le spoiler

      Les Rêveries du promeneur solitaire tiennent à la fois de l’autobiographie et de la réflexion philosophique : elles constituent un ensemble d’une centaine de pages, l’auteur employant très généralement la première personne du singulier et apportant par digressions quelques détails sur sa vie.
      Le livre se compose de dix chapitres de taille inégale, ou promenades, comme autant de réflexions sur la nature de l’Homme et son Esprit. Rousseau, à travers cet ouvrage, présente une vision philosophique du bonheur, proche de la contemplation, de l’état ataraxique, à travers un isolement relatif, une vie paisible, et surtout, une relation fusionnelle avec la nature, développée par la marche, la contemplation, l’herboristerie que Rousseau pratique.
      Ces Rêveries cherchent à produire chez le lecteur un sentiment d’empathie, un huis clos, qui permettrait à travers l’auteur de mieux se saisir lui-même.
      Mais si l’œuvre fait historiquement suite aux Confessions, il serait également réducteur de ranger les deux livres dans la même catégorie : ces dernières, également posthumes, voulaient d’abord faire la lumière sur le citoyen Rousseau et sur sa vie. Ici, il ne s’agit bien que d’une invitation au voyage... Une réflexion générale sur son mode de pensée.
      (Wikipedia)

      Afficher le spoiler

      Cette œuvre peut être considérée comme le premier vrai roman de Balzac.
      Le thème central de ce roman est le conflit entre désir et longévité. La peau de chagrin magique représente la force vitale de son propriétaire, et se racornit à chaque satisfaction de son désir d'autant plus s'il vise à l'accroissement de puissance. Faisant fi de la mise en garde de l'antiquaire qui lui offre cette peau, le héros s'entoure de richesses pour se retrouver misérable et décrépit à la fin du roman.
      L'expression « peau de chagrin » est entrée dans le langage commun pour désigner tout ce qui se réduit invinciblement à l'usage.
      (Wikipedia)

      Afficher le spoiler

      La Guerre et la Paix ou Guerre et Paix (en russe : Война и мир) est un roman de Léon Tolstoï. Publié entre 1865 et 1869 dans Russkii Vestnik, un périodique de l’époque, ce livre narre l’histoire de la Russie à l’époque de Napoléon Ier (notamment la campagne de Russie en 1812). La richesse et le réalisme de ses détails ainsi que ses nombreuses descriptions psychologiques font qu’il est souvent considéré comme un roman majeur de l’histoire de la littérature.
      Tolstoï y développe une théorie fataliste de l’histoire, où le libre arbitre n’a qu’une importance mineure et où tous les événements n’obéissent qu’à un déterminisme historique inéluctable.
      La Guerre et la Paix a engendré un nouveau genre de fiction. Bien qu’aujourd’hui considéré comme un roman, cette œuvre a cassé de si nombreux codes du roman de son époque que de nombreux critiques ne le considérèrent pas comme tel. Tolstoï considérait lui-même Anna Karénine (1878 ) comme sa première tentative de roman, au sens où les Européens l’entendaient.
      La Guerre et la Paix fut à l’époque de sa publication un immense succès, bien que Tolstoï ne s’y attendît pas. Tolstoï confia à son ami Afanassi Fet qu’il s’attendait à ce que cette œuvre passât inaperçue2. Le roman est cité par William Somerset Maugham en 1954, dans son essai Ten Novels and Their Authors parmi les dix plus grands romans.
      (Wikipedia)


      Je viens de finir L'inutile Beauté de Maupassant et je vais passer au second livre, Les rêveries du promeneur solitaire.

      « L'épaisseur d'une muraille compte moins que la volonté de la franchir. »
      Thucydide.




    • Ha enfin un topic littéraire ^^

      Peau de chagrin j'avais tenté de le lire, mais je l'ai trouvé si....chiant sur le début que j'ai finalement abandonné ce qui n'est pas dans mes habitudes.

      Je suis plutôt vielle littérature (blazac, hugo, baudelaire) et ne lis que peu les autobiographie ou romans de société.

      Mais tes lectures en restent néanmoins très intéressantes car très tentantes !

      Personnelement, mes dernières lectures :


      • Le journal d'anne frank en anglais (je ne développe pas, tout le monde connais).
      • Maupassant, une Vie (une merveille de littérature, tellement prenant comme histoire, surtout pour une femme à vrai dire).
      • Au bonheur des dames (intéressant mais encore une littérature axée sur le travail de la femme et l'ascension de l'échelle sociale).
      • Et bien sur les Harry potter !
      • Et les épées de vérité, une grosse saga de Goodkind magnifique !
    • Bonsoir,

      Je viens de lire "le violon d'Auschwitz".



      Livre qui se lit très vite mais qui laisse tout de même un goût amère, surtout quand on lit les rapports laissés par les nazis à cette époque... qui sont contenus dans le livre et qui sont de vrais rapports....

      Celui qui m'a fait le plus halluciner est celui parlant des biens récupérés où on peut voir noté : "cheveux de femmes 1 wagon 3 000 kg".

      Sinon pour en revenir à l'histoire cela parle d'un détenu qui va fabriquer un violon dans le camp où il se trouve pour sauver la vie d'un de ses amis.

      Cordialement,
      L'ange des ténèbres.
      - Nothing is impossible then keep the hope -

      Le message a été modifié 2 fois, dernière modification faite par Ange des ténèbres ().

    • Hmmm, quand je vois tous ces grands noms de la littérature classique je me dis que j'ai encore beaucoup de chose à lire :p

      Sinon, j'suis plutôt du genre à avoir abandonné les romans pour des livres plus pour mon développement personnel et mon information en général ("Des exemples !" vous entends-je crier dans le public... Ne vous inquiétez pas, j'explicite !)

      Premièrement, ma mère ayant connu le communisme durant sa jeunesse, je me suis mis en tête de mieux comprendre ce mouvement et j'ai entrepris de lire du Marx. Pour bien commencer, j'ai déterré un vieil exemplaire de Karl Marx, sa vie, son œuvre avant de lire prochainement le fameux Das Kapital (en VF hein !). Et c'est fou ce que l'on peut apprendre... Par exemple, Marx était un fervent défenseur de la liberté de la presse et était lui même rédacteur dans un journal d'opposition (quand on pense aux dérives des quelques gouvernements communistes !).

      Autrement, j'ai essayé il y a peu de lire un livre de Jacques Monod (Prix Nobel de physiologie / médecine) : Le Hasard et la Nécessité. Essai sur la philosophie naturelle de la biologie moderne. Autant vous dire que le titre est totalement annonciateur de la prise de tête incroyable que j'ai eu en lisant les premières pages. Je pense que j'essaierais de m'y remettre cet été, à tête reposée. Paru en 1970, c'est un ouvrage un grand classique encore d'actualité.

      Sinon, j'ai une ch... tripotée de livre sur la PNL qui n'attendent que moi dans la bibliothèque de mon frère que j'attaquerais sûrement cet été (c'est pratique 3 mois et demi de vacances). Sans parler de ma mère qui voudrait me faire lire sa centaine de livre sur l'alimentation... Le Rapport Campbell étant en premier sur ma liste.
      Pour ceux qui ne connaissent pas ce fameux rapport (The China Study dans son titre original), il s'agit d'une vaste enquête montrant que malgré tous les progrès de la science, la santé des populations occidentales se dégrade dramatiquement (diabète, cancer, cholestérol, obésité, ostéoporose etc.), et que l'alimentation joue un rôle important dans ces maladies (produits à éviter : protéines animales et lait).

      Pour conclure sur une note romanesque, j'ai adoré les Harry Potter étant plus jeune (J'ai lu le premier à 7 ans et le dernier à 16 ans) ; lu, relu, rerelu, sans jamais m'en lasser. Cependant, avec du recul, je me rend bien compte que des incohérences trainent par ci par là et que c'est tout de même une série emplie de manichéisme... (Les méchants moches et pâles tout vêtus de noir versus les beaux gentils un peu plus hauts en couleur).
      Je ne peux que citer ce cher OC :
      Harry Potter, c’est un peu ça : le style est excellent pour les d’jeun’z et les n’enfants , mais c’est pas avec ça que vous allez pouvoir être surpris niveau intrigue ou ton.
    • Bonsoir,

      Je relance un peu ce sujet car je me suis mis à lire Eragon qui est la première partie de l'héritage écrit par Christopher Paolini.




      L'histoire est fantastique et porte sur les dragons, la magie et bien d'autres choses. Le héros qui vit déjà dans un monde où certaines créatures nous sont méconnues, est quelqu'un n'ayant à priori aucun don particulier.

      Pourtant, un jour il va trouver une certaine pierre et cela va changer quelque peu sa vie et il va découvrir bien des choses par la suite.

      Sinon, personne d'autre n'a lu de nouveaux ouvrages ?

      Cordialement,
      L'ange des ténèbres.
      - Nothing is impossible then keep the hope -

    • Appréciant particulièrement l'univers fantasy, j'ai lu les trois premiers tomes de l'héritages et attend le quatrième.
      Personnellement j'ai apprécié, les personnages sont attachants, on baigne totalement dans l’univers fantasy (Sans trop dévoiler, présence d'elfes(Mensions spéciale aux elfes qui sont les personnages fantasy que j'adore en général), nains, roc (Les orcs ne s’appellent pas comme ça, mais ça peut s’assimiler))

      J'ai été emporté par paolini dans son univers original.
      Je le recommande a tous les amoureux de fantasy.

      Par contre, abandonnez le film (Il relate le tome 1) ; je l'ai trouvé fade, et bien moins bon que le livre.

      Et en ce moment je lis 1984 de george Orwell
    • Je ne suis pas trop lecture en ce moment, après avoir lu Obama saison 1...bah il n'y a rien eu.

      Je pense que je vais rebondir avec "L'Amérique qui tombe" de Arianna Huffington.

      Une présentation qui m'a séduit, notamment par Ali Baddou dans le Grand Journal de Michel Denisot.

      Les États-Unis, pays du tiers-monde ? Appliquée à la première puissance mondiale, la formule peut paraître provocatrice. Pourtant, le constat dressé par Arianna Huffington est sans appel.
      Un Américain sur huit vit grâce aux bons alimentaires. Plus de 120 000 familles se déclarent en faillite tous les mois : la classe moyenne est en voie de disparition. Un Américain sur cinq est sans emploi ou sous-employé. La désindustrialisation est galopante. Les infrastructures sont délabrées : le système de canalisations date de la guerre de Sécession ; un quart des ponts est structurellement déficient. Secteur le plus dévasté, l’enseignement : 30 % des lycéens quittent l’école sans diplôme.
      Le rêve américain semble avoir définitivement tourné au cauchemar.
      Arianna Huffington accuse ces élites qui ont trahi et sacrifié la classe moyenne américaine sur l’autel de Wall Street. À travers une enquête implacable et le récit de vies brisées, elle révèle le vrai visage de l’Amérique qui tombe, celui que nous ne voulons voir ni ici ni outre-Atlantique.


    • Bonjour,

      Napoléon I a écrit:

      "Question : Pourquoi, Ange des Tenebres, sur chacun de tes message il y a des petites fenetres avec marquer "spoiler" ?"

      Pour éviter d'avoir à chaque post, une image assez lourde à charger.

      En cliquant dessus, vous pourrez voir la couverture des livres présentés ;)

      Cordialement,
      L'ange des ténèbres.
      - Nothing is impossible then keep the hope -

    • Timothy, tu peux nous donner ton avis sur les multiples livres politiques que tu as lus ?
      Ont-ils une valeur littéraire ? Ont-ils une valeur sur le plan politique ? Finalement, ont-ils une véritable valeur intellectuelle au-delà du "c'est moi qu'ai raison, t'as tort et je veux être élu" ?
    • Lysias a écrit:

      Timothy, tu peux nous donner ton avis sur les multiples livres politiques que tu as lus ?
      Ont-ils une valeur littéraire ? Ont-ils une valeur sur le plan politique ? Finalement, ont-ils une véritable valeur intellectuelle au-delà du "c'est moi qu'ai raison, t'as tort et je veux être élu" ?



      Je vais répondre à tes questions en t'en posant une, "as-eu réellement regarder les livres que j'ai lu?"

      En effet, sur les livres que j'indique et que j'ai lu, il y a:
      - 2 livres de mémoires (George W.Bush et Tony Blair)
      - 1 livre d'histoire/société (Dominique de Villepin - L'esprit de Cour)
      - 1 livre retraçant la première partie du mandat de Barack Obama, par une journaliste.

      Dans l'avenir:
      L'Amérique qui tombe (je viens de le commander sur Amazon), donc à voir...

      Ce petit récapitulatif me fait douter de la réellement pertinence de tes questions vis à vis de ce que j'ai lu.

      Il n'y a ni de grands auteurs (donc le plan littéraire...), ni des hommes politiques ayant des mandats en cours. Des mémoires ne peuvent pas apporter quelque chose au débat politique actuel par exemple. Ce sont des hommes "en bout de course" racontant leur vie.

      Pour le livre que je vais lire prochainement les deux premières questions pourront entrer en ligne de compte, car ce sera une description de la société américaine en 2010/2011. Il y a certainement des choses à en tirer pour les politiques, notamment dans l'optique des élections de 2012 et du bilan de Barack Obama. Est-ce que Monsieur "Yes we can" aura changer l’Amérique affreuse de George W.Bush qui décriait sous tous les toits.
      On peut déja apporter une réponse: non. Il aura fait des réformes, mais les chômeurs de la crise sont toujours là, et des quartiers entiers, notamment à Detroit désert.
      C'est justement ça qui a fait que ce livre soit possible: l'Amérique va mal. C'est toujours la première puissance mondiale, mais va mal.
    • Il n'y a ni de grands auteurs (donc le plan littéraire...), ni des hommes politiques ayant des mandats en cours. Des mémoires ne peuvent pas apporter quelque chose au débat politique actuel par exemple. Ce sont des hommes "en bout de course" racontant leur vie.


      Ce n'est pas parce qu'un auteur n'est pas considéré comme formidable qu'il est forcément mauvais. Regarde, on considère bien BHL comme un écrivain ! Alors l'inverse est sûrement vrai aussi.

      Ensuite, le principe des Mémoires, c'est justement de mettre en relation la vie d'un homme avec des faits politiques. Sinon, cela s’appellerait une autobiographie. On ne peut donc pas nier la part politique.
      Cependant, je te concède que mes questions s'appliquaient surtout au dernier bouquin que tu as présenté. J'espère que tu nous en diras des nouvelles, donc ! ;)
    • Ah tiens j'avais pas vu ce topic très intéressant au demeurant ;)

      Bon alors mes lectures du moment (enfin j'ai déjà fini pas mal de lives que je vais citer ^^)

      Messages (Marc Cantin) :




      L'histoire est en deux tomes (Je suis ton secret et Tu es ma vengeance).

      Manah, une jeune fille de 16 ans découvre de mystérieuses prédictions dans son agenda qui se révèlent exactes mais qui cachent un terrible secret.

      J'ai bien aimé mais c'est assez spécial comme style.

      La trilogie du Gardien (David Klass)



      Roman mélangeant écologie et science-fiction et très bien écris.

      Jack Danielson 18 ans, découvre qu'il vient du futur et doit sauver la planète de l'armée des Ombres grâce à un mystérieux artéfact nommé Mu.


      Le clan des Otori (Lian Hearn)


      Saga que je suis en train de lire actuellement que je ne pourrai malheureusement pas détailler, mais voici un petit résumé :

      L'histoire se passe dans un Japon imaginaire appelé, les Trois Pays, mais qui présente de nombreuses ressemblances avec le Japon rée (source wikipédia)l.
      Tomasu, membre des Invisibles (qui selon toujours l'ami wiki pourraient être assimilés aux chrétiens), assiste à la destruction de son village par les Tohan, un des grands clans des Trois Pays. Il est alors sauvé par Otori Shigeru, héritier du clan Otori, ennemi des Tohan, qui le fait renter dans le clan des Otori. Parallèlement, on suite l'histoire de Kaede, jeune fille issue d'un clan mineure retenue en otage par les Noguchi, alliés des Tohan et anciens alliés des Otori, les Noguchi ayant trahit les Otori pour se ranger du coté des Tohan lors de la grande bataille de Yaegahara.


      Aprés je peux aller plus loin ^^

      Bon je vais m'arréter la sinon j'ai encore pas mal de livre en stock ^^


      PS @ Ange des ténébres : L’aîné est le meilleur tome d'Eragon, tu ne vas pas t'ennuyer ;)

      Je suis le Dernier Rempart contre l'oubli,
      le Faiseur de complots,
      le Maître des secrets,
      le Gardien de mystères,
      je suis l'Ombre du Roi...


    • Bonjour,

      .Anaxagore. a écrit:

      PS @ Ange des ténébres : L’aîné est le meilleur tome d'Eragon, tu ne vas pas t'ennuyer ;)

      Je ne m'ennuie pas pour le moment, déjà le premier m'avait bien plu donc pas vraiment de raison pour que je sois déçu par la suite ;)

      Sinon, "Messages" & "La trilogie du Gardien" m'ont l'air sympathiques comme ça. Peut-être que plus tard, je lirais.

      Une petite question, les ombres, c'est un peu la même chose que dans Eragon ?

      Cordialement,
      L'ange des ténèbres.
      - Nothing is impossible then keep the hope -

    • Rien à voir avec les ombres d'Eragon ^^

      L'armée des Ombres dans la Trilogie du Gardien c'est ,pour faire simple, ceux qui veulent que la Terre reste dans un état horrible (la Terre du futur est un dépotoir géant sans couche d'ozone et où la météo est très aléatoire (et encore c'est un euphémisme)) et qui n'hésite pas à se transformer en cyborg ( ou à se modifier génétiquement) pour arriver à leur fin.

      Je suis le Dernier Rempart contre l'oubli,
      le Faiseur de complots,
      le Maître des secrets,
      le Gardien de mystères,
      je suis l'Ombre du Roi...