*~ Texte ~*

    • Magnifique tel une déesse.

      Je rêve de t'apporter le bonheur parfait.

      Nous ne nous connaissons pas,
      nous nous sommes parler qu'une seule fois, mais je ne cesse de penser à toi,
      j'ai envie de te revoir, te parler, d'être avec toi, et de ne plus jamais te quitter.

      Laisse-moi te regarder, laisse-moi t'admirer, laisse-moi rêver...

      Ta beauté est telle que je n'ose te regarder dans les yeux.

      Mon cœur bat à se rompre à chaque regarde que je te porte.

      Je ne saurais expliqué...

      Je veux t'emmener au bout du monde, te faire découvrir tout les paysages,
      faire tout ceci avec toi, pour toi...

      Tu resteras à jamais gravé dans ma mémoire.

      Que ces quelques mots tendres inondent ton cœur de plaisir et bonheur.



      -------------------------------------------------------



      J’attends depuis trop longtemps.
      Je veux la revoir, le hasard ne m’aide pas.
      Tout lui dire, elle, celle que je ne connais pas.
      J’ai peur de sa réaction.
      Tellement de choses à lui dire, lui demander.
      Pourtant… Je n’ose pas.
      Je pourrais simplement lui téléphoner.
      Mais quelle va être sa réaction ?
      Je ne peux pas le faire…
      J’appréhende, si je lui fais parvenir un message.
      Viendra-t-elle ? Elle qui ne me connait pas.
      Je passe à côté de cette fille, qui est tant magnifique.


      -------------------------------------------------------


      J’ai cru te voir, l’autre jour…
      Mon cœur s’était mis à battre tellement fort
      Je ne savais plus quoi faire.
      Perdu entre le désir de te parler, et celui de fuir.
      J’ai espéré que tu viennes de toi-même.
      Sauf que... Tu n’es pas venue.
      Ce n’était pas toi, seulement une inconnue…
      Mon cœur a lâché, en quelques secondes il est revenu à la normale.
      Tout ceci n’était que mirage et rêve.
      Te reverrais-je un jour ? Seul le Destin nous le dira !
      Devrais-je forcer ce Destin pour te retrouver ?


      -------------------------------------------------------


      On ne se connaît pas.

      Mais tu hante mes pensées depuis si longtemps…

      J’aimerais en apprendre plus sur toi.

      Te faire découvrir tellement de choses.

      Mais tu m’impressionne tant par ta beauté et ta grâce.

      Tes yeux, couleur des cieux, d’une telle merveille et si mystérieux.

      Si profond et intimidant.


      -------------------------------------------------------


      «Tomber amoureux est un acte de magie»

      Se rencontrer, apprendre l'un de l'autre, découvrir qu'elle/il est fait pour toi, la personne parfaite à tes yeux,
      l'aimer, la chérir, vivre avec, vieillir avec.

      Est-ce possible? En ces jours ou la société veut tout rapidement et se lasse très vite.


      -------------------------------------------------------


      "La vie est un long fleuve d'amusement, encore faut-il trouver la partenaire pour ramer ensemble .."

      -------------------------------------------------------

      -----
      « Nous restons ensemble, promit-il. Je ne te laisserai plus partir. Plus jamais.
      Alors seulement, elle comprit ce qui allait arriver. "Un aller simple, avec une chute très dure."
      - Du moment qu'on est ensemble, répondit-elle.

      -----------------
      Percy & Annabeth, La Marque d'Athéna. »

      Le message a été modifié 4 fois, dernière modification faite par Owéha ().

    • Ton texte manque d'âme, il n'est pas très d'original.
      Il y a juste une expression que je trouve réussie : "Mon coeur bat à se rompre" . Mais le reste, c'est du déjà entendu...


      Une réponse bien hâtive je trouve ^^
      Tout est déjà plagié, re-plagié et re-re-plagié dans le domaine. On ne peut pas laisser l'exclusivité au créateurs originaux.
      Je trouve au contraire que ton texte est beau. Court, mais beau. Pour plusieurs raisons :
      - d'abord tu t'exprime sur un sujet qui, en soi, est beau.
      - Ensuite le style semi-poétique est ORIGINAL (sisi borgia).
      - Dernièrement parce que j'adore les impulsivité scripturales xD celles qui font que l'excès d'envie d'écrire explose tout d'un coup, des suites d'une émotion ou d'un trop plein de sentiments, et nous fais pondre de jolis textes ^^

      Juste quelques fautes ;)

      Magnifique, tel telle une déesse.


      Nous ne nous sommes parler parlés qu'une seule fois, mais je ne cesse de penser à toi,


      j'ai envie de te revoir, de te parler, d'être avec toi, et de ne plus jamais te quitter.


      Mon cœur bat à se rompre à chaque regarde regard que je te porte.


      Je ne saurais l'expliqué... expliquer



      En gros, tout les textes qui parlent d'amour me font fondrent, parce qu'ils sont toujours les plus beaux, et ceux qui naissent de nous-mêmes, et non de notre imagination :love:
      Je ne t'encourage pas à faire mieux, mais à continuer à écrire pour toi, par que c'est ça le plus important !
    • Oh, je n'avais point vu vos commentaire, merci à vous.

      Merci particulièrement à toi, duboismarneus, ton commentaire fait plaisir.
      Et merci d'avoir corriger les fautes, n'ayant toujours pas eu le courage de donner ce texte à la promise, je peux le faire sans les fautes cette fois-ci.

      Je continue à écrire, de temps à autre, surtout en ce moment, étant donné que je réfléchis énormément à mon futur proche.

      Un autre texte, qui commence à dater :


      J’attends depuis trop longtemps.
      Je veux la revoir, le hasard ne m’aide pas.
      Tout lui dire, elle, celle que je ne connais pas.
      J’ai peur de sa réaction.
      Tellement de choses à lui dire, lui demander.
      Pourtant… Je n’ose pas.
      Je pourrais simplement lui téléphoner.
      Mais quelle va être sa réaction ?
      Je ne peux pas le faire…
      J’appréhende, si je lui fais parvenir un message.
      Viendra-t-elle ? Elle qui ne me connait pas.
      Je passe à côté de cette fille, qui est tant magnifique.


      Encore un autre que je viens de retrouver :

      J’ai cru te voir, l’autre jour…
      Mon cœur s’était mis à battre tellement fort
      Je ne savais plus quoi faire.
      Perdu entre le désir de te parler, et celui de fuir.
      J’ai espéré que tu viennes de toi-même.
      Sauf que... Tu n’es pas venue.
      Ce n’était pas toi, seulement une inconnue…
      Mon cœur a lâché, en quelques secondes il est revenu à la normale.
      Tout ceci n’était que mirage et rêve.
      Te reverrais-je un jour ? Seul le Destin nous le dira !
      Devrais-je forcer ce Destin pour te retrouver ?



      Pour finir, une bribe toute fraîche :

      On ne se connaît pas.

      Mais tu hante mes pensées depuis si longtemps…

      J’aimerais en apprendre plus sur toi.

      Te faire découvrir tellement de choses.

      Mais tu m’impressionne tant par ta beauté et ta grâce.

      Tes yeux, couleur des cieux, d’une telle merveille et si mystérieux.

      Si profond et intimidant.

      -----
      « Nous restons ensemble, promit-il. Je ne te laisserai plus partir. Plus jamais.
      Alors seulement, elle comprit ce qui allait arriver. "Un aller simple, avec une chute très dure."
      - Du moment qu'on est ensemble, répondit-elle.

      -----------------
      Percy & Annabeth, La Marque d'Athéna. »

      Le message a été modifié 5 fois, dernière modification faite par Owéha ().

    • Owéha a écrit:

      J’attends depuis trop longtemps.
      Je veux la revoir, le hasard ne m’aidera pas. (je mettrais plutôt "ne m'aide pas", le futur est injustifié ici)
      Tout lui dire, elle, celle que je ne connais pas.
      J’ai peur de sa réaction.
      Tellement de choses à lui dire, lui demander.
      Pourtant… Je n’ose pas.
      Je pourrais simplement lui téléphoner.
      Mais qu’elle quelle va être sa réaction ?
      Je ne peux pas le faire…
      J’appréhende, si je lui fais parvenir un message.
      Viendra-t-elle ? Elle qui ne me connait pas.
      Je passe à côté de cette fille, qui est tant magnifique.


      Owéha a écrit:

      J’ai cru te voir, l’autre jour…
      Mon cœur c’était s'était mis à battre tellement fort
      Je ne savais plus quoi faire.
      Perdu entre le désir de te parler, et celui de fuir.
      J’ai espéré que tu viennes de toi-même.
      Sauf que... Tu n’es pas venu venue (sauf si tu parles d'un homme :D).
      Ce n’était pas toi, seulement une inconnue…
      Mon cœur à lâcher a lâché, en quelques secondes il est revenu à la normale.
      Tout ceci n’était que mirage et rêve.
      Te reverrais-je un jour ? Seul le Destin nous le dira !
      Devrais-je forcer ce Destin pour te retrouver ?


      Owéha a écrit:

      On ne se connaît pas.
      Mais tu hante hantes mes pensées depuis si longtemps…
      J’aimerais en apprendre plus sur toi.
      Te faire découvrir tellement de choses.
      Mais tu m’impressionne m'impressionnes tant par ta beauté et ta grâce.
      Tes yeux, couleur des cieux, d’une telle merveille et si mystérieux.
      Si profond et intimidant. (qu'est-ce qui est profond et intimidant ?)


      :thumbup:
      Bad
    • C'est bien une fille :D
      Merci Impius.

      Impius Spectrum a écrit:

      Si profond et intimidant. (qu'est-ce qui est profond et intimidant ?)

      C'est yeux ^^

      -----
      « Nous restons ensemble, promit-il. Je ne te laisserai plus partir. Plus jamais.
      Alors seulement, elle comprit ce qui allait arriver. "Un aller simple, avec une chute très dure."
      - Du moment qu'on est ensemble, répondit-elle.

      -----------------
      Percy & Annabeth, La Marque d'Athéna. »

      Le message a été modifié 1 fois, dernière modification faite par Owéha ().

    • "La vie est un long fleuve d'amusement, encore faut-il trouver la partenaire pour ramer ensemble .."


      Afficher le spoiler
      Petite phrase écrite sur le coup

      -----
      « Nous restons ensemble, promit-il. Je ne te laisserai plus partir. Plus jamais.
      Alors seulement, elle comprit ce qui allait arriver. "Un aller simple, avec une chute très dure."
      - Du moment qu'on est ensemble, répondit-elle.

      -----------------
      Percy & Annabeth, La Marque d'Athéna. »

    • Tu es comme une flamme qui me donne envie de vivre .
      Je souffle dessus car la vie ne m'inspire pas .
      Propage ta flamme envers d'autres qui ont l'envie de vivre .
      Je n'ai pas envie de te faire perdre du temps .
      Je ne sais pas ce que je ressens pour toi, je ne sais pas si je peux ressentir quelque chose .
      J'aimerais tant accepter ton aide .
      Je ne peux m'empêcher de te parler, sans cesse, une étincelle naît en moi à chaque fois .
      Tu me fais retrouver la joie, grâce à ton seul regard .
      Le fait de t'avoir révéler une part de moi-même, m'as fait pleurer .

      Je te remercie pour ce que tu m'as apporter .

      Pour toujours et à jamais dans mes souvenirs, Lady J' ..




      Afficher le spoiler
      Nouveau texte, donc je publie pour le montrer, par contre, je demande votre aide, car comme vous le voyez, il y a beaucoup trop de "Je", sur 4 début de phrase, j'aimerais trouvé quelque chose pour les remplacer, merci à vous :)

      -----
      « Nous restons ensemble, promit-il. Je ne te laisserai plus partir. Plus jamais.
      Alors seulement, elle comprit ce qui allait arriver. "Un aller simple, avec une chute très dure."
      - Du moment qu'on est ensemble, répondit-elle.

      -----------------
      Percy & Annabeth, La Marque d'Athéna. »

      Le message a été modifié 1 fois, dernière modification faite par Owéha ().

    • - Dernièrement parce que j'adore les impulsivité scripturales xD celles qui font que l'excès d'envie d'écrire explose tout d'un coup, des suites d'une émotion ou d'un trop plein de sentiments, et nous fais pondre de jolis textes


      Non seulement je plussoie mais je vais rajouter mes deux cents histoire d'en remettre une couche. C'est le printemps, faut bien faire laisser les muses s'exprimer.

      “Le plaisir suprême que nous puissions éprouver, disait Freud, le modèle de tous les plaisirs, bref le plaisir orgasmique, vient lorsque l’on relâche d’un coup le surplus de tension accumulée, confinée, comprimée.” Alphonso Lingis


      L'écriture sert aussi à ça...




      Ceci dit, tu as opté pour un texte plutôt introspectif... j'oserai dire, presque métro-romantique.
      Je pense que si le "je" est trop redondant, c'est qu'il manque justement la présence de l'autre. Voir à essayer de caser ça, tout en restant dans l'implicite et sans dénaturer le "cas de conscience"... ça demande un minimum de finesse et ça ne servira que mieux ton texte.
      Autre solution, bazarde simplement tes "je" et pose une rythmique sur ce qui reste, chante le sous la douche si il faut, ça va certainement t'aider à y voir plus clair.

      Autre point... AMHA, la poésie à ceci d'intéressant qu'elle permet grâce à l'emploi d'images plus ou moins subtiles entrant en résonance avec l'affectif du lecteur.
      Imager ses propos par des allégories permet de développer le pathos en apportant plus de richesse et en structurant d'avantage ton texte.
      Les sentiments, c'est bien, mais il faut les sublimer, les enrober... faut que ça stimule les neurones, ce qui ne gâche rien à l'affaire, au contraire.
      Donc tu l'as compris, je trouve ton texte trop sérieux, trop direct, ça donne une certaine lourdeur à l'ensemble.
      Je vois bien que le sujet comprend une certaine pesanteur, qui se doit d'apparaître quand même pour retranscrire la tension... mais point trop n'en faire et mieux équilibrer la charge émotive, quitte à faire le grand écart pour ajouter au paradoxe.
      D'ailleurs, ton texte me rappelle un peu la description du désir que fait Platon dans "Le banquet" et si tu ne l'as pas déjà lu, je t'invite à le lire ou le relire.
      Platon c'est bon, ça se mange sans faim, et en plus tu m'as l'air en bonne disposition pour le lire.

      Tu tiens quelque chose, mais faut encore affiner.
    • Merci de ton long et sympa commentaire . J'ai eu un peu prêt la même remarque sur un autre forum, mais moins enrichi ^^
      En tout cas, j'ai essayé quelque chose, je devrais le mettre sur Pc d'ici peu, sûrement ce soir .

      J'ai essayé de prendre note et de faire au mieux, histoire de laisser plus d'illusion :)

      Merci encore ..

      Note : J'ai essayé de lire le texte de Platon, dur comme lecture, je n'ai pas l'habitude, je me suis arrêté à la seconde page, quand j'ai vu qu'il y en avait 73 ... :/

      -----
      « Nous restons ensemble, promit-il. Je ne te laisserai plus partir. Plus jamais.
      Alors seulement, elle comprit ce qui allait arriver. "Un aller simple, avec une chute très dure."
      - Du moment qu'on est ensemble, répondit-elle.

      -----------------
      Percy & Annabeth, La Marque d'Athéna. »
    • Lady J'
      J'étais seul dans la nuit .
      Depuis quelques mois, tu es cette étincelle .
      Celle qui me donne le sourire .
      Tu illumines tout mon être comme la Lune éclaircie les ténèbres .
      Au fur et à mesure des mois, tu es devenu la flamme qui me ravive .
      Il me suffit de poser les yeux sur toi .
      Tu produis cette effet, je ne le contrôle pas .
      Tu m'as rendu dépendant de ton regard, ton sourire, tes paroles .
      Indispensable comme la Terre ne se passerait du Soleil .
      Qui me donnera le sourire après le 30mai .
      Ce ne sera plus pareil sans toi .
      Savoir qu'on ne se croisera plus .
      Que mon feu va sûrement s'éteindre ..

      Je ne pense être capable de t'oublier un jour .

      -----
      « Nous restons ensemble, promit-il. Je ne te laisserai plus partir. Plus jamais.
      Alors seulement, elle comprit ce qui allait arriver. "Un aller simple, avec une chute très dure."
      - Du moment qu'on est ensemble, répondit-elle.

      -----------------
      Percy & Annabeth, La Marque d'Athéna. »
    • Texte agréable à lire ; l'on sent une implication émotionnelle personnelle, on sent que ce texte tire ses origines de quelque part ; ça le rend d'autant plus touchant.

      Cependant, je pense qu'il serait d'autant plus sympa de travailler sur le rythme ; donner des variations de cadence pour créer des ascenseurs émotionnels. Eviter un peu cette 'monochromie' du rythme de ces textes. Un travail sur des métaphores pourrait être bienvenue aussi. Etant donné que ça à l'air d'être une histoire personnelle, donner des clés sensorielles au lecteur peur aider à faire transmettre les émotions et les états d'esprits que tu cherches à retranscrire. Evoquer des couleurs, des odeurs, ce genre de choses.