Sonnets

    • La lune était brillante. Le soleil tel une ombre,
      Les astres scintillants mais la nuit toujours sombre.
      La clarté des étoiles est noircie par le monde,
      Une vie éblouissante que les ténèbres inondent.


      Laissez vivre la fleur avant qu’elle ne s’efface,
      Libre cours aux espoirs, la destinée se trace,
      L’interminable attente, par son regard de glace,
      Brûler votre espérance, la vérité en face.


      Le couloir exigu baignant dans la lumière,
      Mène à un lieu voûté où l’on fait la prière,
      Espace confiné, nous allons au sanctuaire.


      Le cercueil refermé puis les têtes baissées,
      Le deuil est terminé, épaules relevées,
      Un papillon s’envole, il est temps de rentrer.


      L’Abandon


      Display Spoiler
      Petite dédicace à Hari_Seldon pour avoir longtemps cherché un titre convenable à mon poème.
      Il proposait entre autres : "Beaucoup de Marbre et un peu de Terreau" et "Seul Soul' Sol". Il y en a bien un autre mais je ne le posterai pas ici :whistling:

      The post was edited 8 times, last by Athenor ().

    • Un très beau sonnet mon cher Athenør, désormais tu vas pouvoir m'aider pour la rédaction de RP, tu n'as plus d'excuse pour ne pas bosser.

      J'aime beaucoup, et en plus c'est riche au niveau littéraire, je n'en attendais pas moins de toi.

      Par contre le titre "Seul Soul' Sol" il est juste génial, t'auras dû le choisir direct, en tout cas je le dépose au cas où je me mettrai aussi à composer des trucs dark, on sait jamais. ;)

      Merci à Kassydy

      Fear sucks the senses like a leak, feast upon the emptiness that is increased
      All you need is time, but time recedes behind

      Doomsday Afternoon - Phideaux
    • Pas mal :P

      J'ai pas pu répondre avant car déjà ce matin j'ai poster en vitesse ^^

      Continue :phatgrin:


      « Je ne sais pas comment sera la troisième guerre mondiale. Mais je sais qu'il n'y aura plus beaucoup de monde pour voir la quatrième. »
      Albert Einstein

      Helpeur
      Super Modérateur Wizard101.fr
      Modérateur Formateur OGame.fr
      Modérateur KingsAge.fr
      Modérateur Bitefight.fr


    • Très joli athenor, en ce moment tu aime bien les sonnet ^^

      "La différence fondamentale entre l'homme ordinaire et le guerrier, c'est que le guerrier considère toute chose comme un défi tandis que l'homme ordinaire voit en toute chose soit une bénédiction, soit une malédiction." Molière

    • Ta vu ça en cours avec les Fleurs du mal ou quoi ? :lol:


      « Je ne sais pas comment sera la troisième guerre mondiale. Mais je sais qu'il n'y aura plus beaucoup de monde pour voir la quatrième. »
      Albert Einstein

      Helpeur
      Super Modérateur Wizard101.fr
      Modérateur Formateur OGame.fr
      Modérateur KingsAge.fr
      Modérateur Bitefight.fr


    • Bonjour, un nouveau poème fraîchement rédigé ;)
      J'en profite pour éditer le titre du sujet :)



      Au bord de la falaise serpente une route,
      En longeant la paroi que chaque Homme redoute,
      Depuis le sentier, nous pouvons voir le gouffre.
      A la vue de ce vide en silence l’on souffre.


      Le fracas de nos pas résonne sur le sol,
      L’onde se propage vers le ciel qui somnole,
      Le tonnerre gronde, l’horizon s’assombrit,
      La pluie tombe avec force et le soleil terni.


      La tempête achevée on suit notre chemin,
      La pente surmontée on aperçoit la fin,
      L’épreuve terminée on chasse le chagrin


      Une fois parvenu à destination,
      Les infâmes tourments font leur apparition,
      Attisant la blessure et freinant l’ambition


      La Quête

      The post was edited 2 times, last by Athenor ().

    • Joli celui-ci ;)
      Préfère au premier :)


      « Je ne sais pas comment sera la troisième guerre mondiale. Mais je sais qu'il n'y aura plus beaucoup de monde pour voir la quatrième. »
      Albert Einstein

      Helpeur
      Super Modérateur Wizard101.fr
      Modérateur Formateur OGame.fr
      Modérateur KingsAge.fr
      Modérateur Bitefight.fr


    • encore un joli sonnet de notre poète préféré :love:
      Disons que celui la est plus fluide, il se lit avec plaisir ^^

      "La différence fondamentale entre l'homme ordinaire et le guerrier, c'est que le guerrier considère toute chose comme un défi tandis que l'homme ordinaire voit en toute chose soit une bénédiction, soit une malédiction." Molière

    • Tu devrais aussi éditer ton first post Ath' pour y glisser ton nouveau sonnet ;)
      Comme sur ma galerie :)


      « Je ne sais pas comment sera la troisième guerre mondiale. Mais je sais qu'il n'y aura plus beaucoup de monde pour voir la quatrième. »
      Albert Einstein

      Helpeur
      Super Modérateur Wizard101.fr
      Modérateur Formateur OGame.fr
      Modérateur KingsAge.fr
      Modérateur Bitefight.fr


    • Écriture d'invention en Français (et non j'ai pas fait ça pour le plaisir :P ) sur L'illusion Comique de Corneille.
      Monologue d'un des personnages (Matamore pour ceux qui connaissent ^^)
      Ceux qui n'ont pas lu l’œuvre, et bien ça ne vas pas vous parler beaucoup, mais je vais vous donner des éléments pour que vous puissiez comprendre un peu :

      --> Matamore est un soldat fanfaron, et il se réfugie dans le grenier de sa maîtresse(Isabelle) car un autre prétendant (à l'aide de gardes) tente de le tuer, alors qu'il vient d'apprendre que sa maîtresse aime en réalité son valet. (oui c'est tordu à expliquer, mais vous n'avez qu'à lire le livre et vous comprendrez mieux ^^). Son valet, ayant réussi à le convaincre de lui laisser sa maîtresse en le menaçant juste avant l'arrivée de l'autre prétendant.
      Et nous devions donc écrire le monologue de Matamore dans le grenier, en l'insérant dans la pièce et en respectant la pensée du soldat fanfaron à la manière de Corneille.

      Et pour ma part ça a donné ça (en alexandrins évidemment) :


      Acte IV, Scène 1
      Matamore

      Me voilà maintenant finalement sauvé.
      J'ai cru lors d'un instant ne pas en réchapper.
      La porte était ouverte alors je suis rentré,
      Ainsi dans ce grenier je me suis réfugié.
      Avant d'être encerclé je ne pouvais que fuir,
      J'ai donc feint la retraite pour mieux revenir !
      Je suis plutôt clément, j'aurais pu tous les battre,
      Je n'avais pas le cœur, hélas, à les abattre.
      Une autre fois peut-être, j'aurai ma revanche,
      Et je les pourfendrai avec mon bras qui tranche !
      Je parlais de mon cœur à présent abîmé,
      D'avoir vu ma maîtresse, avecque mon valet.
      Il est vrai que conquise elle était aveuglée,
      Par toutes ses promesses comme sa bonté.
      Je la lui ai donnée par pure compassion,
      Il en avait besoin, il manquait d'affection.
      Mais si je le revois, il quittera ce monde !
      Car d'un regard glacial je l'enverrai sous l'onde !
      Il verra dans mes yeux la colère et le feu !
      Et sa tendre Isabelle fera ses adieux !
      Bleu ! La faim m'envahit et mon ardeur s'apaise,
      Il me faut à manger ou je fais un malaise !
      Ventre ! C'en est assez ! Je me cède une pause,
      Laquelle est accordée même au plus grandioses !
      Mais ce lieu confiné ne peut point convenir,
      Si je restais ici je viendrais à mourir.
      Mon courage soumis à cette oppression,
      Ferait un vrai carnage en cassant la cloison !
      Je ne puis me résoudre à attirer la foule,
      Ni à faire en sorte que le grenier s'écroule.
      Je suis ainsi contraint de descendre à l'office,
      Où j'espère trouver pain, eau et épices.



      Comme vous pouvez le constater, pas dans le même style que les précédents (consigne oblige ^^), mais j'aimerai avoir votre avis sur les choses à améliorer dans le texte, et les choses qui sont bien aussi :D

      Je précise encore une fois que c'est un soldat fanfaron qui parle, donc les évènements dont il parle sont retranscrits en sa faveur.
      Vous noterez également mon magnifique jeu de mot avec "Ventre !" qui est le diminutif du juron "Ventrebleu" et j'ai trouvé que sa place était parfaite, Matamore ayant faim (Ventre/Faim = youtube.com/watch?v=6YMPAH67f4o)

      The post was edited 3 times, last by Athenor ().

    • Déjà bravo Ath' :D Je vais reprendre point par point , les passages de ton invention qui me titillent un peu ^^

      Me voilà maintenant finalement sauvé.
      J'ai cru lors d'un instant ne pas en réchapper.
      La porte était ouverte alors je suis rentré,
      Ainsi dans ce grenier je me suis réfugié.


      C'est bien écrit mais je trouve dommage qu'il y est la " même " rime dans ses quatre vers par rapport à la suite de ton poème ^^ ( é = 2 fois )

      Je suis plutôt clément, j'aurais pu tous les battre,
      Je n'avais pas le cœur, hélas, à la abattre.

      Battre-abattre ça fait un peu répétition , c'est un peu la même éthymologie ^^

      Il verra dans mes yeux la colère et le feu !
      Et sa tendre Isabelle fera ses adieux !


      " Et sa tentre Isabelle lui fera ses adieux !
      ça le fait mieux je trouve ^^

      Il est vrai que conquise elle était aveuglée,
      Par toutes ses promesses comme sa bonté.


      Là j'aurais plutôt mis " Autant par ses promesses que par sa bonté " :gamer: T'en penses quoi ? ^^

      Mais je conviens que ça doit vraiment pas être facile compte-tenu de ta consigne ^^ Mais c'est quand même pas mal pour moi , même si ma préférence va à tes sonnets :thumbsup:


      « Je ne sais pas comment sera la troisième guerre mondiale. Mais je sais qu'il n'y aura plus beaucoup de monde pour voir la quatrième. »
      Albert Einstein

      Helpeur
      Super Modérateur Wizard101.fr
      Modérateur Formateur OGame.fr
      Modérateur KingsAge.fr
      Modérateur Bitefight.fr


    • Oui pour les 4 rimes en "é" c'est parce que j'ai rajouté 2 vers à l'écriture sur feuille car je me suis rendu compte que j'avais oublié de préciser où il était ^^

      Pour le battre/abattre c'est le but que ça se ressemble, j'ai hésité entre abattre et combattre, lequel était le mieux selon vous ?

      NCB wrote:

      " Et sa tentre Isabelle lui fera ses adieux !
      ça le fait mieux je trouve ^^
      Oui ça fait mieux mais c'est plus un alexandrin ;)

      NCB wrote:

      Là j'aurais plutôt mis " Autant par ses promesses que par sa bonté " :gamer: T'en penses quoi ? ^^
      Ouais c'est pas mal, sauf que la consigne c'est "écrire à la manière de Corneille" qui implique de faire la césure au milieu de l'alexandrin, ce qui n'est pas le cas dans le vers que tu me propose ;)


      Merci à toi :)
    • Là, je n'ai lu que les deux sonnets. D'un point de vue strictement classique, il y aurait beaucoup de choses à dire, mais je ne vais pas t'embêter avec ça (si ça t'intéresse, je pourrai t'en faire une analyse plus détaillée néanmoins). Sur le fond, c'est comme j'aime, sombre. Moi, j'aime bien le sombre, voire même le morbide, donc j'apprécie ce que racontent tes sonnets.

      Pour ton poème sur Matamore, que souhaites-tu exactement comme analyse/commentaire ?

      The post was edited 1 time, last by Lapythie ().