GUERRE -EGY- VS BFA !!

    • GUERRE -EGY- VS BFA !!

      Ils étaient une centaine, debout dans la grande cour du temple, parfaitement alignés sur quatre rangs.
      Une centaine d'homme jeunes, revêtus d'une cape de cuir, la lance et le bouclier à la main.
      La frise d'or, insigne des officiers, encerclait leur casque de cuir, invisible dans la nuit finissante qui masquait tout autant leurs visages.
      Autour d'eux veillaient les sculptures immenses d'Imentet Déesse de la mort comme de la fertilité, Hemen le Dieu Guerrier, Apis le taureau symbole
      de la puissance sexuelle et de la force physique, d'Anat Déesse protectrice du Pharaon, d'Atoum ancêtre de tous les puissants ancêtres d'Egypte.
      Et, luisante de tout son or malgré l'obscurité, celle de Sekhmet, la Reine de la Guerre.
      Ils étaient là, immobiles, attendant ce moment depuis le crépuscule.
      Les feux de naphte qui éclairaient les murs et les escaliers de la grande muraille s'éteignirent l'un après l'autre.
      Un bref instant, la nuit fut à nouveau entière, seulement faite de ses étoiles et du lait des Dieux.
      Puis le ciel s'éclaira doucement. La lumière du jour effaça les étoiles. Sur les casques des jeunes officiers, les frises d'or commencèrent à briller.
      Leurs yeux aussi brillaient, douloureux d'immobilité.
      Alors, tout là-haut, les colonnes sacrées, les plaques de lapis-lazuri, les encorbellement de bronze et les reliefs d'argent de la chambre sublime captèrent le premier rayon solaire.
      Un soupir vibra dans l'air. Le vacarme des trompes et des tambours des prêtres jaillit. Sur la plate-forme du temple, les chanteuses de Sekhmet, vêtues de toges pourpres, lancèrent leur plainte :

      O Reine illustre,
      Etoile de la clameur guerrière,
      Reine de tous les lieux habités, toi qui ouvre les
      immenses bras de lumière...

      La gorge râpeuse de ferveur, les jeunes officiers unirent leurs voix à celle des chanteuses :

      Toi qui fais se battre en eux les frères affectionnés,
      Toi qui fait chanceler les Dieux et dont la seule vue effraie les vivants,
      Accorde-nous ta grâce,
      O bergère des multitudes...

      Les grandes portes du temple s'ouvrirent. Tirés pas des attelages de quatre chevaux, deux gros chariots avancèrent dans la cour, encadrant un taureau
      qu'une dizaine de soldats maintenaient entre leurs lances abaissées. Une perruque d'agate et de cristal reposait entre les cornes de l'animal, un tapis parsemé d'anneaux de cuivre, de grains de bronze et d'ivoire recouvré ses flans.
      Lentement, au même rythme que le soleil qui maintenant descendait l'Escalier du Ciel, les chariots et le taureau vinrent se placer devant les guerriers.
      Elle apparut alors sur la plate-forme sacrée.
      Son diadème surmonté de trois fleurs d'or au cœur de cornaline la rendait méconnaissable.
      Sa toge, blanche, serrée par une ceinture d'or en forme d'épis d'orge entrelacés, soulignait la beauté de sa taille.
      Un imposant collier aux perles de turquoise, aux boules d'or et de bronze pesait sur sa poitrine.
      C'est à sa démarche que Jésus la reconnut.
      Il était là, au tout premier rang des jeunes officiers, pourquoi? Et c'était bien elle, oui, aussi belle et stupéfiante qu'on la lui avait décrite : Zinaïs, Servante de la Guerre et du Sang!
      Sans s'en rendre compte, il frappa de sa lance contre son bouclier. Cent mains l'imitèrent. Le taureau, transi par le vacarme, beugla.
      Zinaïs s'avança entre les chanteuses et les prêtres. Ses pas semblaient posés non sur la plate-forme mais sur le choc sourd des boucliers. Les paumes en avant, elle recueillit le chant qui jaillissait des gorges ardentes :

      O Etoile de la clameur guerrière,
      Lueur céleste qui flambe contre les ennemis,
      O colérique Sekhmet, ruine des arrogants!

      Une supplique de chair et de sang qui cherchait à faire trembler le ciel tandis que le soleil, de son mouvement éternel, atteignait les frondaisons touffues qui ceignait la muraille à mi-hauteur.
      Jésus l’Égyptien chercha à capter le regard de son ancienne disciple. Mais entre les épais traits de khôl, les yeux de Zinaïs demeuraient fixes, ses prunelles d’émeraude, lointaines.
      Malgré lui, dans une brève image, il compara cette femme presque inconnue à la gamine rebelle et pernicieuse qui avait failli causer la ruine des Elfes.
      Depuis la demi-mort de sa muse, huit ou neuf années s'étaient écoulées, sculptant à la perfection sa taille et son visage. Jusque dans le dessin de la bouche rougie d'ambre, la hauteur des pommettes et la force des épaules, sa beauté possédait l'autorité, le feu, l'éloignement divin de Sekhmet.
      Enfin le soleil atteignit les marches basses de l'Escalier du Ciel. Zinaïs leva les bras. D'un coup ce fut le silence. Les prêtres suspendirent les masses sur les tambours.
      Les servantes cessèrent leur chant. Les guerriers retinrent les coups de leur lance et les plaintes de leur gorge. Dans le silence, chacun d'eux, la tête enflammée, vit que la toge de Zinaïs avait glissé, libérant une partie de son sein gauche, lumineux comme l'orbe de la lune.
      Surpris, le taureau releva la tête, faisant cliqueter ses parures, roulant son oeuil exorbité pour mieux voir la femme en toge blanche, glisser jusqu'au rebord de la plate-forme.
      Comme les guerriers, il tressaillait lorsque la Servante de la Guerre et du Sang lança son appel :

      Je t'invoque, O Sekhmet, princière et puissante,
      Toi que je sers dans la nuit comme sous le soleil,
      Ecoute ma requête,
      Moi ta fille choisie,
      Ecoute la supplique de celle dont tu as retenu le sang,
      Prononce la grâce des guerriers de Nefertoum ton fils
    • Zinaïs se retourna, offrant son dos au taureau et aux guerriers, offrant son viasge au regard d'or de la statue de Sekhmet.
      Pareilles à des miroirs, les fleurs d'or de son diadème s'embrasèrent au soleil.

      Toi qui chevauche les grands, Pouvoirs
      Qui pulvérise les boucliers,
      Prononce la grâce de mes hommes qui ont patienté jusqu'à ton réveil,
      Écartes les blessures de leur corps,
      Les larmes de la mort et la honte de l'échec.

      Son appel cessa brutalement. Sa voix se tut et suspendit le temps. Le silence pesa sur les guerriers, aussi lourd que l'ombre de la muraille avait pesé sur eux durant la nuit.
      Doucement les hanches de Zinaïs esquissèrent un premier balancement. Ses bras ployèrent. Ses pieds glissèrent. Les tambours frappèrent.
      Une fois encore. Et encore.
      A chacun de ses pas frappant une tonalité sourde. Rythmant sa danse. La soutenant. Amplifiant la courbe de ses hanches.
      Alors les guerriers frappèrent de leur lance contre les boucliers. Et crièrent :Égyptiens! Égyptiens!
      Pas après pas, dans la volte de sa danse, elle descendit vers le taureau. Le fauve, étonné, baissa le mufle, offrit la pointe de ses cornes. Zinaïs avança.
      Avança, les hanches dans la houles des tambours, dans le cri des guerriers.
      Le taureau griffa le sol et gémit. Il recula, la fureur dans le poitrail, haletant. La voix de Jésus trembla. La taille de Zinaïs sinuait sous les yeux du taureau.
      L'or de sa ceinture brillait dans les prunelles de la bête. Le désir de bondir secouait les sexe de l'animal. Le poing de Jésus se crispa sur sa lance.
      Les mains de Zinaïs claquèrent. D'un même jet, les dix lances des soldats s'enfoncèrent dans le cou du taureau. Le sang jaillit jusque sur les jeunes officiers.
      Zinaïs récita :

      O ma souveraine,
      Toi qui tiens le manche sacré,
      De ta bouche écumante
      Bois le sang du taureau coléreux, mange son cœur furieux
      Et soutiens notre combat...

      ***

      -Je n'aime pas que tu avances si près des cornes, gronda Actarus de sa voix des mauvais jours. Ce n'est pas utile. Je le sais : je l'ai demandé aux prêtres.
      Ils m'ont tous donné la même réponse : "La Servante de la Guerre et du Sang peut demeurer sur la plate-forme tandis que l'on tue le taureau."
      Actarus avait suivi la cérémonie en silence. Maintenant qu'elle dégrafait les fibules de la toge de Zinaïs, elle pouvait enfin exprimait son angoisse.
      - Je ne risque rien, répliqua Zinaïs. Ma souveraine me protège.
      Une vilaine moue ourla les lèvres d'Actarus.
      -Un de ces jours tu auras affaire à une bête plus furieuse que les autres. Un seul coup de tête, et elle te coupera en deux.
      -Pourquoi Sekhmet le voudrait-elle? Aucun des ses généraux ne lui est plus dévouée que moi. J'ai fais le compte : depuis que les guerres Ikariaméennes ont débuté, j'ai offert quarante-deux fois le sang pour nos officiers.
      -Oh! Je sais! Je sais que tu es savante en calcul comme en beaucoup d'autres choses! Mais cela n'empêche pas. Tu t'approches de plus en plus près du taureau. Il n'aime pas cela. Et moi non plus.
      -Moi, cela me plaît! s'amusa Zinaïs en achevant de se dénuder.
      La sueur luisait sur sa peau pâle. Du bout de ses doigts, elle en essuya quelques gouttes entre ses seins et ajouta :
      -Sinon, ce serait ennuyeux. Et tous ces beaux guerriers n’éprouveraient pas tant de ferveur!
      Elle rit, entra dans le bain parfumé en accentuant par moquerie le mouvement lascif de ses hanches et ajouta :
      -Avoues Actarus que tu trépignes d'envie, que tu transpires d'impatience, autant que moi à repartir guerroyer!
      Actarus, promit encore quelques malheurs et alla reposer le diadème d'or, le collier, la ceinture et la toge sur la statue d'Hathor qui trônait au centre de la vaste pièce et partit, non sans hâte et sans rire, porter la déclaration fraîchement écrite sur le papyrus sacré, au gouvernement.



      BONNE GUERRE A TOUS.


      Début : Samedi 28 octobre 17h
      Fin : Samedi 11 novembre 17h (tout combat débuté avant sera pris en compte)

      Les Barques d'Egypte et le toucher couler

      Pour commencer il faut savoir que le décompte des points ne se compte pas en pg mais au nombre de combats vainqueurs prédéfini, 1 combat vainqueur =1 point

      Pour définir un combat gagnant, pour résumer, le but est de "toucher" l'adversaire.

      Pour gagner un point il faut soit :
      --> Une occupation de ville adverse avec rc gagnant de plus de 500pg
      --> Un blocage de port adverse avec rc gagnant de plus de 500pg
      --> Une occupation de ville DG adverse avec rc gagnant de plus de 500 pg
      (même s'il n'y a qu'une seule unité adverse en combat)
      --> Un blocage de port DG adverse avec rc gagnant de plus de 500pg
      (même s'il n'y a qu'une seule unité adverse en combat)
      --> Un RC défensif gagnant de plus de 500pg
      --> Une libération avec plus de 500pg

      Règles spécifiques :
      -Les compteurs sont remis à jour toutes 24h
      - On ne peut gagner plus 5 points par jour sur le même joueur
      - Tous les miracles sont autorisés
    • Salut,
      Merci pour le RP.

      La BFA vous a déjà déclaré la guerre aux mêmes dates (vous englobez juste le week end en plus), vous trouverez le sujet dans la section ecclésia. Donc cette guerre ne peut pas être validée.

      Alors oui, ce n'était pas très "fair play" de notre part, sachant que vous alliez nous déclarer une guerre, d'en déclarer une avant. Mais ce n'était pas très fair play de votre part non plus de nous mettre au courant moins de 24h avant le début des conditions de guerre, surtout qu'elles sont innovantes et inhabituelles. Une stratégie, ça se prépare, et la façon de préparer une guerre dépend du type de guerre et donc des conditions. J'ai eu 24h pour préparer la BFA à une guerre, et ne connaissant pas les conditions j'ai préparé l'alliance à une guerre aux PG classique. Alors nous avons décidé de vous prendre de vitesse et de vous déclarer une guerre classique.

      D'ailleurs vous pouvez nous remercier, car la BFA a déjà tenté une guerre avec les conditions que vous nous proposez, et c'était un fiasco total. Au lieu de favoriser les combat sans fuite, cela a provoqué une absence totale de combats. Et cela est d'autant plus marqué lorsqu'en face il s'agit d'une vieille alliance avec peu de guerriers.


      Pour en revenir au règlement, Totote a écris :


      Totote wrote:

      A vs B n'est possible qu'une fois à la fois. On ne va pas déclarer plusieurs guerres entre les même camps.

      Imaginons A déclare la guerre à B. B veut pas des conditions et donc B déclare la guerre à A ici on perdrait toute la logique de la guerre, c'est exactement ce que vous faites.
      A : BFA
      B : EGY

      A vs B a été déclaré, par la BFA d'abord.
      B vs A ne peut pas être déclaré en même temps.

      Membre du Trio Anti-Maléfique - Lx
      Légionnaire X
    • Salut,

      Il ne s'agit pas de négociation mais d'appliquer le règlement de base...
      Si l'un a déclaré avant l'autre dans ce cas, il passe en premier et rien interdit de faire une seconde déclaration juste après l'heure de fin de la première déclaration afin d'ajuster tes dates pour continuer sur le week-end vue qu'on parle d'englober le week-end en plus donc j'imagine que ça peut faire l'affaire surtout du côté EGY. Et pour être neutre et juste dans mon écrit, Chaque parti peut refusé les conditions de guerres officiellement mais rien interdit de vous taper officieusement Mdr !!
      ---------------------------------------------------------------------------------------------
      y a des gens qui ont l'impression de dire la vérité , qui est leurs vérité mais qui n'est pas la vérité !

      Live is All about having Fun

    • Salutation aux EGY,

      Une guerre avec un RP, c'est tellement rare qu'en lire un est toujours un plaisir lorsqu'il est bien écrit.

      Je vous suis très reconnaissant de tenter une innovation sur les conditions de guerre. J'espère que les pertes en neurones ne fussent pas trop importantes dans l'opération.

      Vu que ces conditions de guerre n'ont jamais été appliquées auparavant, cette guerre doit obligatoirement être validée par un modo sur ce forum. Ce n'est toujours pas le cas aujourd'hui, donc ne soyez pas trop attifes.

      Comme l'a très bien souligné Evil, une autre guerre a été déclaré quelques heures plus tôt, c'est une guerre aux PG dont les conditions seront automatiquement validées. Peut-on avoir 2 guerres en parallèle avec les mêmes protagonistes? Je ne pense pas car la question a déjà été tranchée plusieurs années auparavant.

      Cela nous laisse donc à penser que la guerre aux PG prendra un caractère prioritaire dans son application et que la votre ne pourra être effective qu'à la fin de la guerre aux PG. Nous n'avons pas été sales dans nos intentions car notre guerre aux PG s'arrête une semaine avant la date prévue de votre guerre aux nouvelles conditions.

      Nous pouvons donc laisser croire que le dénouement se fera ainsi:

      Guerre aux PG du lundi 30 au 5 novembre
      Guerre sauce EGY du 6 novembre au 11 novembre

      Dans l'attente d’éclaircissement des modos sur la question,

      Chef BFA
    • Mes hommage à tous,
      Alors oui on vous en informe tardivement, mais ce n'était pas voulu! Entre "tu le fais toi?", "non je le fais moi", "alors vous l'avez fait?", et certains qui se retrouvent coincés irl oui ça tombe maintenant... On vous a prévenu ig, nous étions ouverts, on aurait pu en discuter!
      On vous a choisit pour des raisons d'ambiance, vous sembliez être les seuls où on pensait guerroyer dans la bonne humeur!
      On a planché pour vous offrir une guerre inédite et atypique pour vous faire honneur! (D'ailleurs c'est loin d'être une guerre de fort bien au contraire, relisez bien au calme)
      Et votre réponse? Au mieux, vous nous auriez répondu, grands valeureux guerriers que vous êtes, en riant "même sans prévenir nous vous botterons le cul!", normalement on négocie ig, et vous vous préférez jouer une technique non fair-play...
      DOMMAGE !


      "Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux."
      Emiliano Zapata



      Les Égyptiens


      Zeta :love:
    • Salut Zinais,

      J'ai répondu à votre diplomate Amadeus, je cite "vu le délai très court de préparation, je ne suis pas sûr que la BFA vous donne un challenge à la hauteur de vos attentes."

      Nous aurions donc pu négocier un délai supplémentaire. Cependant, nous avons notre très cher AK-47 qui en remet une couche (j'ai reçu la même chose par MP de ce qui est écris plus haut), ça donne pas très envi de "négocier".

      Nous avons donc pris les devant en vous déclarant une guerre aux PG avant vous. Cela nous donne un délai supplémentaire pour nous préparer, analyser les conditions que vous avez fixé afin d'en tirer la meilleure stratégie à appliquer.

      De toute manière, cette guerre reste invalide tant que les modos n'ont pas donné leur aval. Tous les RC postés seront invalides également. La question n'est pas d'être "fair-play", la question est de faire les choses dans les règles.

      Chef BFA
    • Cher Confucius,
      Ce n'est pas parce qu'un guerrier est sanguin que toute l'armée est ensanglantée...
      Nous ne sommes pas des bourrins. Nous ne sommes pas non plus des super héros qui gagnent une guerre en 48h... Que pensais-tu qu'on allait réussir à trouver chez vous d'ici lundi (votre date à vous)?
      Moi même je dois faire appel à ma sagesse, je ne suis pas au courant du message de Ak, je te promet que c'est une histoire d'organisation chez nous, bref on ne peut plaire à tout le monde mais loin s'en faut nous ne voulions pas être hors-règle, sinon pourquoi s'embêter à se brûler les neurones (et oui tu as bien raison, ça nous a pris du temps et des coups de fouets pour avancer sur le projet) pour réveiller Bêta en innovant un peu et sans aucune prétention? Tu ne peux en vouloir à des guerriers d'être touchés dans leur fierté quand vous-même étiez conscient du non fair-play de votre réaction. Et pour finir, nous vous faisons l'honneur de vous choisir afin de tester ce type de guerre, en pensant (folle que j'étais) qu'on pourrait même en discuter quand on en verrait les déconvenues de ses règles en pratique...
      Belle soirée

      (edit : je t'ai mp ig Confucius)


      "Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux."
      Emiliano Zapata



      Les Égyptiens


      Zeta :love:
    • Moué... si vous aviez le besoin de fighter, j'ai posté une évent pour ça au lieu de tourner sur les conditions... les miennes sont plus simple lol
      ---------------------------------------------------------------------------------------------
      y a des gens qui ont l'impression de dire la vérité , qui est leurs vérité mais qui n'est pas la vérité !

      Live is All about having Fun

    • Oh non !!! Ça pleure déjà !!! Monsieur monsieur , ils ont pas le droit de déclarer car on devait déclarer nous ! Oh la cour d'école c'est pas bientôt fini ? Vous vouliez qu'on fasse quoi ? Vous avez vu vos PG ? Vous avez vu les nôtres ? Vous pensiez qu'on pouvait monter en 24h ? Soyez un peu réaliste non ?
    • Qui pleure pour le coup? Vous avez peur de quoi à la fin? Franchement on est qui pour que vous ayez peur de 24h sans PG contre les EGY? Qui se montre pleutre en contre-attaquant mesquinement avec une déclaration baclée avec des dates erronées? (le 36 novembre ptddrrrr)
      Vous étiez tranquille on vous bouscule oh la la quel coup d'état! Vilains EGY!!
      Allez stop oui c'est une cours d'école (comme à chaque fois, c'est pour ça que j'ai pas mis les pieds ici depuis 5 mois, donc tu m'en excuses Sky mais j'ai pas vu ton event), la faute à qui?
      On règle ça IG comme des adultes


      "Mieux vaut mourir debout que vivre toute une vie à genoux."
      Emiliano Zapata



      Les Égyptiens


      Zeta :love:
    • Desideriade wrote:

      Oh non !!! Ça pleure déjà !!! Monsieur monsieur , ils ont pas le droit de déclarer car on devait déclarer nous ! Oh la cour d'école c'est pas bientôt fini ? Vous vouliez qu'on fasse quoi ? Vous avez vu vos PG ? Vous avez vu les nôtres ? Vous pensiez qu'on pouvait monter en 24h ? Soyez un peu réaliste non ?

      sérieux stop. en faisant ca tu dénigre la BFA. une des plus grande alliance de Beta. si la BFA n'a pas les moyen de se défendre un peu ca craint. je suis un ex-BFA je suis bien placer pour le savoir, il y a d’excellent combattant.
      en suite concernant les pg. vous en avez + de 400k largement de quoi vous défendre un bon moment et donc de produire. perso j'ai commencé a produire jeudi je suis a la bourre regarde mes PG. il vienne de passer de 0 a 7K aujourd’hui, c'est sur c'est énorme. je pense que vous avez les moyens de produire pas mal. maintenant je comprends en partie votre position pour le timing mais a mes yeux votre réponse n'est pas a la hauteur de l'alliance. dommage car parmi tous les EGY c'est moi qui la voulait le +
      bonne guerre a tous sans exeption, et sachez que je préféré largement perdre en m’étant amuser et battu dans un fair play réciproque que de gagner n'import comment.
      I'm The Best for The worst
      :phatgrin:

      MD
    • Je ne suis pas d'accord avec toi Matthieu, moi aussi, je voulais cette guerre face aux BFA, depuis un petit moment.
      Car je sais que l'alliance BFA est l'une des plus anciennes alliances de ce serveur et que cette alliance a fait ,a plusieurs reprises ,sa fierté auprès du monde de bêta!
      Je sais de quoi sont capable les BFA !
      Montrez donc que vous avez quelque chose dans le froc les BFA , montrez que vous etes capables de percuter, de produire vite, et d'attaquer !!!

      (Sur zeta, bien avant la fusion, certaines alliances nous attaquaient, postaient le rc a la dernière minute, et dans la minute qui suivait, il fallait agir vite (voir AICN vs -HyS- pour les -PHX- qui s'en souviennent )
    • Tu sais bien que je t'adore Zinaïs :) mais j'avoue que j'ai cru que bêta était mort donc je suis parti sur Xi pendant un moment lol
      Si on ne communique plus autant entre joueurs c'est car on n'a plus ce grand Tchat sur le forum Ozra ou tous les joueurs se réunissaient Mdr !! il faut dire que les forums ne sont plus à la mode...
      En tous les cas, j'ai créer un évent sans date pour l'instant pour donner un temps aux inscription mais personne a envie ou alors c'est car on m'aime plus xd :D
      ---------------------------------------------------------------------------------------------
      y a des gens qui ont l'impression de dire la vérité , qui est leurs vérité mais qui n'est pas la vérité !

      Live is All about having Fun